Arthrose du pouce / Rhizarthrose

   La rhizarthrose est le nom donné à l’arthrose de l’articulation trapézo-métacarpienne, située à la base du pouce.

L’arthrose correspond à l’usure du cartilage d’une articulation.

   La rhizarthrose apparaît souvent sans qu'il y ait d'explication particulière. Elle concerne volontiers la femme après 50 ans.  Les microtraumatismes répétés ou le travail manuel répétitif peuvent être un facteur déclenchant ou aggravant.

Parfois, une malformation constitutionnelle (dysplasie du trapèze), un traumatisme, une maladie inflammatoire (polyarthrite rhumatoïde) ou une arthrite microcristalline (chondrocalcinose) peut en être l'origine.

   Les patients souffrant d’une rhizarthrose présentent habituellement des douleurs à la base du pouce. Paradoxalement, ces douleurs surviennent volontiers pour des gestes fins (couture, modélisme…). 

Une perte de force ainsi qu’une sensation de maladresse sont fréquentes.

   L’examen clinique retrouve fréquemment une déformation de la base du pouce. Il existe souvent une raideur.Dans les formes plus évoluées, une déformation globale de l’ensemble du pouce dit « pouce en Z » peut apparaître.

  Le diagnostic est confirmé par une radiographie de la colonne du pouce qui met en évidence le pincement de l’articulation, signe de la disparition progressive du cartilage articulaire. Parfois, une prolifération osseuse anormale peut également être visualisée (ostéophytes, condensation).

   La traitement médical est toujours envisagé en première intention. Ce traitement repose sur la réalisation d’infiltrations et la mise en place d’attelle de repos. Le traitement chirurgical est indiqué en cas de résistance au traitement médical. idéalement, une prothèse trapèzo-métacartienne est mise en place. Si l'arthrose est étendue aux autres articulations, une trapézectomie (intervention consistant à enlever le trapèze afin de supprimer le conflit douloureux) associée à une ligamentoplastie de stabilisation est réalisée.

       Dans tous les cas, ces chirurgies sont réalisées en chirurgie ambulatoire avec une simple anesthésie-locorégionale. Les soins de rééducation sont commencés rapidement, entre 2 et 3 semaines après l'intervention selon les cas. Les activités simples de la vie quotidienne sont reprises 6 semaines après l'intervention.

 

©2020 par Centre de Chirurgie de la Main.