Syndrome du canal carpien

  Le syndrome du canal carpien correspond à une compression du nerf médian dans un canal osseux et ligamentaire appelé le canal carpien.

  Le syndrome du canal carpien survient le plus souvent spontanément sans que l’on trouve d’origine particulière. Dans ce cas, il survient volontiers chez la femme à partir de 50 ans. La réalisation de gestes répétitifs (travaux manuels, bricolage, certaines activités sportives…) pourrait favoriser la survenue d’un syndrome du canal carpien. Un traumatisme du poignet, une pathologie plus générale (hypothyroïdie, diabète) ou une maladie inflammatoire (polyarthrite rhumatoïde) peut parfois en être l’origine.

         

Le syndrome du canal carpien se manifeste à la phase initiale par des sensation de fourmis dans ls doigts (acroparesthésies). En cas d’évolution plus marquée, des troubles sensitifs et une perte de force peuvent apparaître.

Un examen clinique réalisé par votre médecin ou votre chirurgien permettra de préciser le diagnostic. Un électromyogramme permettra également de confirmer le diagnostic et d’évaluer la sévérité de la compression.


Dans les formes débutantes, un traitement médical est mis en place et repose sur la réalisation d’une infiltration complétée par le port d’une attelle de repos.

En cas d’échec du traitement médical ou lorsque la compression est trop sévère, le traitement chirurgical consiste à ouvrir le ligament annulaire du carpe au cours d’une hospitalisation en chirurgie ambulatoire.


Après la chirurgien, la disparition des acroparesthésies (fourmis dans les doigts) est très rapidement constatée pour les formes débutantes et modérées. Les douleurs post-chirurgicales au talon de la main peuvent en revanche persister plus longtemps,  parfois 2 à 3 mois.

Les activités manuelles de force peuvent alors être reprises.

 

Libération du Canal Carpien sous Endoscopie

 

©2020 par Centre de Chirurgie de la Main.