Kystes du poignet et de la main

   Les kystes du poignet correspondent le plus souvent à des kystes synoviaux. Ces kystes se développent à partir de la membrane synoviale qui entoure l'articulation. Ils sont le plus souvent localisés à la face dorsale du poignet. Les kystes palmaires dans la gouttière du pouls sont également fréquents.

   Le plus souvent, les kystes synoviaux apparaissent spontanément, sans évènement déclenchant. Parfois, un traumatisme est retrouvé dans les jours précédant l’apparition du kyste. Plus rarement,il peut s'observer dans le cadre d’une arthrose du poignet.

    

   Les kystes peuvent être strictement indolores, sensibles à la palpation ou être à l’origine de véritables phénomènes douloureux lors de la mobilisation du poignet. Leur évolution est fluctuante, marquée par des épisodes de régression ou d’augmentation de leur volume. Parfois, les kystes peuvent même disparaître avant de réapparaître secondairement.

   Une échographie voire une IRM peuvent être demandé pour confirmer le diagnostic. Ces examens sont surtout intéressants pour préciser l’origine exacte du kyste en vue de son traitement.

Un bilan radiographique peut être demandé si on suspecte la présence d’une arthrose sous-jacente.    


Il s’agit d’une pathologie bénigne du poignet. Ainsi, si le kyste n’est pas douloureux ou gênant, aucun traitement n’est recommandé. En cas de douleurs, une ponction-infiltration sous contrôle échographique peut être réalisée dans un premier temps. Ce traitement consiste à aspirer le kyste avant de réaliser l’infiltration. Ce traitement est moins efficace que le traitement chirurgical mais est très simple. En cas d’échec du traitement médical, le traitement chirurgical est envisagé. Il a pour principe de réséquer le tissu synovial pathologique à l’origine de l’apparition du kyste. Il peut être réalisé par chirurgie conventionnelle ( il s’agit d’ouvrir la peau en regard du kyste avant de l’exciser). Il est également possible de la faire par chirurgie arthroscopique : la synoviale inflammatoire pathologique est réséqué directement dans l’articulation. Le kyste est évacué par l’articulation.

 

Exérèse d'un kyste du poignet
sous arthroscopie

 

©2020 par Centre de Chirurgie de la Main.